Le microbiote intestinal, c’est-à-dire l’ensemble des bactéries de notre intestin est l’objet de toutes les attentions. Une flore intestinale déséquilibrée pourrait être source de nombreux désordres physiologiques. Ce « monde intérieur » est sérieusement perturbé par le tabagisme, les problèmes environnementaux et par la prise d’antibiotique répétée au cours d’une vie. Que se passe-t-il au cours de la grossesse et à la naissance ?

La transmission du microbiote intestinal.

Il est établi depuis longtemps que la flore intestinale de la mère est transmise à l’enfant lors de l’accouchement par les voies naturelles, dites voies basses. De la même façon, il a été prouvé qu’un enfant né par césarienne sera plus exposé aux phénomènes allergiques.

Ce qui est par contre tout à fait  nouveau, c’est que des scientifiques se sont penchés, non plus seulement sur le microbiote intestinal, mais également sur le » microbiote placentaire » et le « microbiote mammaire ».

Les  «  bonnes bactéries » de la mère passent au fœtus via le placenta avant la naissance et au nourrisson grâce au lait maternel.

Malheureusement, un microbiote intestinal perturbé ou appauvri se transmet de la même façon !

Des bonnes bactéries pour les mamans, c’est bon pour les enfants ?

De ces recherches sur la transmission au nouveau-né du microbiote de la maman est née l’idée qu’une complémentation avec des probiotiques pendant la grossesse et l’allaitement  pouvait avoir un effet bénéfique pour l’enfant.

Avec plusieurs milliers d’études à l’appui, les scientifiques ont  démontré l’intérêt de la prise de probiotiques pour diminuer les risques d’eczéma, de dermite atopique du nourrisson et d’épisodes de diarrhées aigües.

Pour être efficace, quels probiotiques et quand ?

Quels sont les probiotiques efficaces ?

Parmi les 7  différentes souches identifiées comme bénéfiques dans les différentes études, deux semblent tout particulièrement impliquées :

  • Lactobacilus rhamnosus
  • Bifidobacterium lactis

A quel stade de la grossesse prendre des probiotiques?

Pour optimiser le microbiote intestinal de l’enfant et lutter contre les problèmes de peaux et les troubles digestifs, il ressort des études que la prise de probiotiques  démontre un intérêt :

  • pendant le dernier trimestre de la grossesse
  • durant toute la période d’allaitement

Et si je n’allaite pas mon enfant ?

Il peut arriver que pour des raisons médicales, physiologiques ou tout simplement par choix, un nourrisson ne soit pas allaité. Sachez qu’il existe des probiotiques tout spécialement formulés pour eux et facile à administrer. Vous pourrez, sans difficulté, supplémenter votre nouveau-né.

À la pharmacie, votre pharmacien et son équipe vous conseilleront des probiotiques adaptés durant la grossesse et l’allaitement ou formulés pour votre nourrisson. Demandez conseil !

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil