L’alimentation de bébé de 0 à 4 / 6 mois

Durant les premiers mois de vie de bébé, le lait maternel est la nourriture la plus adaptée pour votre nourrisson. Cependant, si vous n’avez pas pu allaiter ou au moment du sevrage, lorsque vous reprendrez le travail par exemple, votre pharmacien est là pour vous aider.

Pour l’alimentation du nourrisson de moins de 6 mois, il faudra choisir pour votre bébé un lait premier âge.

Ces laits sont formulés pour avoir une composition  au plus près du lait maternel et couvrent tous les besoins nutritionnels du nourrisson. Certaines formules sont particulièrement étudiées pour faciliter le sevrage. Ils s’utilisent sur la période de vie de 0 à 6 mois. Il existe également des laits spécifiques pour les prématurés, les laits « pré ».

Les formules s’adaptent également pour répondre aux problèmes digestifs de votre bébé :

  • si votre bébé régurgite : des formules épaissies, des laits anti-régurgitations, dits laits AR couvrant parfois la période 0 à 12 mois.
  • si votre bébé est constipé : des formules adaptées pour faciliter le transit
  • si votre bébé à la diarrhée : des substituts de lait sans lactose permettent de l’alimenter jusqu’à l’amélioration des symptômes.

 

L’alimentation de bébé de 4/6 mois à 1 an

Lorsque bébé atteint 4 à 6 mois, son système digestif a évolué et il pourra petit à petit digérer d’autres aliments que les seuls aliments lactés.

Après 6 mois révolus, les besoins nutritionnels du bébé évoluent et il est nécessaire de choisir un lait deuxième âge et ce jusqu’à 12 mois.

 Selon les besoins de l’enfant, à partir de 4 mois, vous pourrez, si besoin, commencer par introduire des céréales infantiles  qui habituent votre enfant à des textures plus épaisses.

L’introduction des aliments complémentaires est toujours une source de stress pour les parents !

Ne vous en faites pas, chaque bébé a son rythme !

Si votre bébé se tient bien assis, accepte sans difficulté une petite cuillère dans la bouche… Ce sont autant de petits signaux qui vous indiquent que votre bébé est prêt pour de nouvelles aventures alimentaires ! Ne perdez cependant pas de vue que la base de son alimentation est un le lait. À 9 mois votre bébé, sauf intolérance ou allergie aux protéines de lait de vache doit boire encore de 900 mL par jour.

S’il n’y a pas de règle établie qui définit si les aliments complémentaires doivent être pris avant ou après le lait, une chose est certaine : la diversification de l’alimentation de bébé ne doit pas lui faire diminuer sa consommation de lait journalière !

 

Les repas de bébé après 1 an

Au-delà de 12 mois, votre pharmacien vous conseillera un lait de croissance.

Contrairement à certaines idées reçues, le lait de vache n’est pas adapté pour votre enfant avant 3 ans.

Comprenez bien pourquoi nous formulons cette mise en garde.

À un an, un bébé pèse environ 10 kg et ses besoins en protéines sont au maximum d’1 ,5 g/kg  soit en moyenne de 15 g de protéines par jour. La teneur en protéines du lait de vache est très élevée (environ 3,5g/100mL) et la consommation journalière de lait de votre nourrisson sera encore de500 à 750 mL. Le lait de vache lui apporterait entre 17,5 g et 26,5 g de protéines !!

Le rein de votre nourrisson n’est pas encore assez mature pour digérer de trop grande quantité de protéines.

De plus,  il a été démontré que la consommation excessive de protéines avant 3 ans expose à un risque d’obésité accru à l’âge adulte !

Attention également aux jus végétaux (soja, amande etc.), l’appellation lait est « abusive » et ces préparations ne contiennent pas tous les éléments nutritionnels dont votre enfant a besoin.  Par ailleurs certains fruits à coque peuvent se révéler pro-allergisants.

L’enjeu de cette période est un apport nutritionnel adapté et la prise de bonnes habitudes alimentaires.

À chaque étape, le pharmacien et son équipe sont là pour vous conseiller. N’hésitez pas à demander conseil !

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil