L’érythème fessier du nourrisson n’est pas une fatalité et pour mettre toutes les chances de votre côté, adoptez les bons gestes du quotidien.

Avant toute chose, comment bien prendre soin des fesses de votre bébé :

  • Changez votre bébé entre 5 et 7 fois jour et nuit,  pour son confort et l’hygiène, mais aussi pour éviter les irritations et les rougeurs sur les fesses.
  • Bien choisir les couches que vous utilisez. Privilégier des couches possédant des revêtements en coton et des systèmes absorbants performants qui ne contiennent pas de chlore.
  • Bien sécher la peau de votre bébé après chaque toilette avec des produits non agressifs et sans alcool.
  • Protéger et d’hydrater au quotidien la peau délicate des fesses de votre bébé.
  • N’ajustez pas trop la fixation des couches pour que votre bébé ne soit pas trop serré.
  • Laissez votre enfant sans couche chaque fois que vous en avez l’occasion.

Si, malgré tous vos soins, l’érythème fessier apparaît, voici quelques conseils pour soulager votre bébé et venir à bout de cette irritation le plus vite possible.

L’érythème fessier,  c’est quoi ?

Même si ces rougeurs inquiètent les parents, l’érythème fessier ou dermite du siège est un problème de peau très fréquent chez le nourrisson.

Il se caractérise par des rougeurs luisantes, parfois suintantes, sur les fesses, le haut des cuisses, le bas du ventre et les parties génitales. La peau touchée par l’inflammation est chaude au toucher et le bébé est souvent grognon car il a mal.

Ces symptômes peuvent s’accompagner de petits boutons.

Sans soin, l’érythème fessier peut se compliquer par des infections bactériennes ou fongiques.

 

Pourquoi un érythème fessier ?

Le contact prolongé avec la couche, et donc avec les urines ou les selles, est la principale cause d’érythème fessier du nourrisson.

Les diarrhées ou les poussées dentaires sont des périodes tout particulièrement propices à l’apparition de fesses rouges.

L’hygiène au quotidien et pendant ces périodes à risque est primordiale !

Cependant, le choix des produits de soins est essentiel car certains chez certains bébés particulièrement sensibles, un produit trop agressif ou inadapté peut aussi être la cause d’un érythème fessier.

La prise d’antibiotiques ou l’existence de problèmes cutanés (eczéma, dermatite atopique…) peut également jouer un rôle favorisant.

 

Comment soigner l’érythème fessier ?

L’important est de protéger la zone douloureuse des agressions.

Au moment du change :

  • Procéder à un nettoyage méticuleux avec un produit adapté à rincer si besoin.
  • Séchez délicatement la peau de votre bébé. Tamponner mais ne pas frotter pour ne pas aggraver l’inflammation.
  • Faciliter la cicatrisation et créer une barrière entre sa peau et la couche et ce qu’elle contient. Étaler pour cela en couche épaisse une pommade au dexpanthénol ou une crème à l’oxyde de zinc avec ou sans vitamine A qui aide à la cicatrisation.
  • Surveiller la température de votre bébé.

Si  votre enfant pleure à chaque change ou si les lésions persistent au-delà de 3 ou 4 jours, consulter votre médecin traitant. En cas de surinfection bactérienne ou fongique, il vous prescrira les médicaments adaptés (bain de siège au permanganate de potassium, crème antifongique, crème antibiotique etc.)

Rares sont les bébés qui ne feront pas au moins un épisode d’érythème fessier.

Pour faire les bons choix pour les couches et les produits d’hygiène au quotidien, faites confiance à votre pharmacien et son équipe.

Si votre bébé commence à avoir les fesses rouges et semble avoir mal, n’attendez pas et demandez conseil à votre pharmacien. Il vous permettra d’agir rapidement pour soulager efficacement votre nourrisson.

Pour prévenir ou pour guérir, votre pharmacien est là pour vous aider à prendre soin de votre nourrisson au quotidien.

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil