La lubrification vaginale nait du désir c’est-à-dire que naturellement, lors de l’excitation sexuelle, des sécrétions composées en grande partie d’eau vont tapisser le vagin pour faciliter le rapport.

Cependant, il se peut que cette lubrification soit insuffisante, à la ménopause, au cours de l’allaitement, si une femme a peur d’avoir mal suite des rapports antérieurs déjà douloureux ou encore cas de rapport anal… 

Pour diminuer les sensations douloureuses et retrouver de l’harmonie dans les rapports sexuels, il existe trois types de lubrifiants :

  • les lubrifiants à base d’eau : Ces lubrifiants sont très utilisés, ils ne tachent pas, ne collent pas et sont faciles à rincer. La gamme est très étendue avec des produits ludiques, comestibles, chauffants, prolongeant le plaisir etc.  Attention,  ils ne peuvent pas s’utiliser dans l’eau.

Ils sont compatibles avec les préservatifs et les jouets sexuels.

  • les lubrifiants à base de silicone : Leur pouvoir lubrifiant est comparable aux produits à base d’eau mais  ils peuvent s’utiliser dans l’eau. Cependant, ils ne sont pas compatibles avec les jouets sexuels en silicone qu’ils peuvent endommager. Sans danger en cas d’ingestion, ils sont pourtant peu recommandés pour le sexe oral. Enfin, ils tachent et  sont plus difficiles à rincer.

Ils sont généralement compatibles avec les préservatifs en latex.

  • Les  lubrifiants à base d’huile : A utiliser plutôt par les hommes lors d’un rapport anal ou pour la masturbation car pour les femmes, ils peuvent faciliter l’apparition de mycoses ou d’infections.

    ATTENTION ils sont incompatibles avec l’utilisation des préservatifs en latex dont ils facilitent la rupture exposant ainsi les partenaires à un risque de transmission d’une IST (Infection Sexuellement Transmissible). En cas d’utilisation de ce type de lubrifiant, n’utilisez que des préservatifs en polyuréthane.

    Soyez vigilant,  les huiles alimentaires détournées de leur usage sont parfois recommandées sur certains sites pour le « côté naturel ». Elles sont à rapprocher des lubrifiants à base d’huile et ont les mêmes inconvénients et précautions d’emploi.

    Enfin, retenez que la vaseline aussi est assimilable à un lubrifiant à base d’huile.

Votre pharmacien et son équipe sont là pour vous conseiller le produit le plus adapté à vos pratiques et à vos besoins. N’hésitez pas à leur demander conseil.

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil