istock_000016970105_xxxlarge1200.jpg

Dès 4 mois, joues et gencives rouges, salivation abondante, sommeil perturbé, manque d’appétit, fesses irrités, voir un peu de fièvre autant de signes qui évoquent une poussée dentaire.

La poussée des premières dents ou dents de lait s’accompagne d’un ensemble de symptômes qui rendent grognon votre nourrisson.

Vous pouvez soulager votre bébé en lui massant les gencives enflammées avec un baume ou un gel local aux effets antalgiques et décongestionnants. Un antalgique type paracétamol peut vous être conseillé, même en absence de fièvre, pour calmer la douleur.

Si cette poussée s’accompagne de fièvre, votre pharmacien peut vous conseiller la prise ponctuelle d’un antipyrétique adapté pour votre  enfant.

Il existe également des solutions homéopathiques sous forme liquide pour en faciliter la prise même aux plus petits.

La poussée dentaire peut provoquer des diarrhées « agressives » pour les fesses du bébé et il conviendra d’apporter un soin tout particulier pendant cette période, renouvellement des couches plus rapide, utilisation de couches non irritantes et utilisation de crème pour le change adaptée pour un effet « barrière protectrice » optimal.

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil