Un adulte contient  60% d'eau, c’est une véritable éponge ! On comprend donc l’intérêt de boire au minimum 1,5 litre d’eau (ou de boisson aqueuse) par jour pour assurer un bon équilibre hydrique, soit environ 8 verres.

Lorsque la sensation de soif apparaît, notamment au cours d’un effort musculaire, on a déjà perdu 1 % de sa teneur en eau.

On est donc déshydraté sans le savoir.

Les premiers signes apparaissent dès 2% de déshydratation :

  • la soif
  • les lèvres sèches
  • capacités cognitives sont menacées : baisse de la vigilance, somnolence inhabituelle
  • sensation de fatigue inhabituelle
  • parfois petite fièvre, etc.

 

Un critère très simple permet de vérifier son niveau d'hydratation : la couleur des urines. Si elles sont foncées, c’est qu’elles sont concentrées, l'organisme est dans une « logique d'économie », il retient l'eau qui lui manque.

En cas de forte chaleur, d’exercice physique intense ou de fièvre, les besoins augmentent.

Les nourrissons sont composés d’eau à 80%. La moindre déshydratation peut entraîner chez eux des conséquences importantes allant jusqu’à la mise en jeu du pronostic vital. Pour les très jeunes enfants allaités, ne pas hésiter à donner le sein plus souvent pour une hydratation régulière. Pour les autres, donner de petits biberons d’eau quand c’est possible. L’hydratation peut aussi se faire par la peau, le bain ou l’application de gant humide peut contribuer à lutter contre la déshydratation. Nous vous rappelons par ailleurs, qu’un épisode de diarrhée chez un jeune enfant ou un nourrisson doit être pris très au sérieux.

La personne âgée est doublement vulnérable. Chez elle, les systèmes de régulation de l’eau et de la température fonctionnent moins bien, et dans le même temps, elle boit moins car la sensation de soif est elle aussi perturbée. Boire lorsque l’on n’a pas soif n’est pas chose aisée ! Il est important de connaître les risques d’une déshydratation pour soi mais aussi de sensibiliser son entourage. Petite astuce facilitant une hydratation régulière : avoir en permanence un verre d’eau visible sur une table, un peu comme un « pense-bête »!

En période de fortes chaleurs, si vous constatez des signes de déshydratations chez vos proches, voisins ou amis, signalez-le au pharmacien ou au médecin traitant si possible, sinon faites le 15.

 

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil