Une stratégie tout azimut

Commencez par traiter les cheveux à l’aide du produit anti-poux, souvent sous forme de lotion ou d’aérosol.  Laissez agir (le temps varie en fonction du produit). Les poux et les lentes doivent être tués.

Lors du soin, vous pouvez rincer avec de l’eau vinaigrée (une à deux cuillères à soupe). Cela dissout « le ciment » qui colle les lentes aux cheveux. Puis, passez le peigne fin, mèche à mèche, les lentes seront éliminées. Habituellement, une seule application suffit.

S’il reste des poux vivants le lendemain et que vous avez scrupuleusement suivi le protocole, parlez-en à votre pharmacien.  Il vous orientera vers un produit de composition et de mode d’action différent.

Pour éviter les récidives, pensez à laver la literie, les bonnets, les écharpes, les doudous, les bandeaux à 60° (pas à 30° ni 40° c’est insuffisant !). Ce qui n’est pas facilement lavable (coussin, peluche) peut être mis en quarantaine 8 jours dans un sac plastique, car sans nourriture, le pou meurt ! Autre solution, le passage au congélateur, 8 heures et le pou trépasse. Utilisez des bombes insecticides pour les sièges auto, les canapés, les banquettes de voiture etc.

Evitez les shampooings anti-poux à titre préventif tout au long de l’année scolaire. Cela risquerait pour certains produits de rendre les poux insensibles au traitement utilisé. Préférez-leur des shampoings ou lotions répulsifs adaptés à une application plusieurs fois par semaine.

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil