Pas de mystère, les ampoules résultent du frottement de la peau contre la chaussure.

Que faire si vous êtes sujet aux ampoules ?

Il est possible de prévenir la formation des ampoules en utilisant des protecteurs adaptés. Ce sont des pansements hydrocolloïdes  très fins, appelez aussi parfois « double peau ». Lors de vos déplacements, les frottements s’exercent sur cette « peau de substitution » et laissent la vôtre intacte. Ces protecteurs en plus d’être fins sont très adhérents ce qui vous garantie un confort et une protection longue durée.

Et si c’est trop tard ?

N’arrachez pas la peau de l’ampoule, cette « protection » évite la douleur. En revanche, vous pouvez percer la peau délicatement, la désinfecter et isoler la plaie grâce à un pansement hydrocolloïde. Constitué de polymères absorbants, il forme un gel protecteur (même dans l’eau) et  multiplie par deux la vitesse de cicatrisation. Pour que le pansement tienne bien et garantisse son efficacité dans le temps, choisissez-le suffisamment large et  réchauffez-le dans la paume de vos mains pour une meilleure adhérence. Une fois les protecteurs retirés et le pansement appliqué sur votre blessure, lissez-le avec votre main pour s’assurer de son étanchéité. Ces pansements ne doivent pas se changer systématiquement, ils résistent à l’eau et peuvent être maintenus en place 24 à 48 h.

Avec votre pharmacien, choisissez les produits qui vous permettront de partir pratiquer vos activités en partant du bon pied !

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil