Angine : virus ou bactéries ?

Dans près de 80% des cas, les angines sont dues à des virus (rhinovirus, coronavirus, virus respiratoire syncitial…) responsables de l’inflammation au niveau des amygdales, du mal de gorge, de la toux et de la fièvre éventuelle. Dans ce premier cas, les antibiotiques sont inutiles, en revanche, des collutoires, pastilles ou comprimés à sucer soulageront la douleur. Ces antiseptiques souvent combinés à des extraits de plantes ou du miel ont une action adoucissante et antalgique. En moins d’une semaine les troubles disparaissent.

Dans 20% des cas, c’est une bactérie qui est en cause, généralement le streptocoque A. Cette fois, la fièvre est importante, des ganglions douloureux se forment dans le cou, il n’y a pas de toux. Comme le risque de complication (rare) peut être sérieux au niveau cardiaque (destruction des valves et atteinte des articulations avec rhumatisme articulaire aigu), des antibiotiques peuvent être prescrits, éventuellement associés à des antidouleurs comme le paracétamol ou un anti-inflammatoire (ibuprofène).

Un test rapide d’orientation diagnostique (TROD)

Dans le cadre de la nouvelle loi de santé, le pharmacien (comme le médecin avant lui au cabinet), peut pratiquer le test si nécessaire pour savoir s’ il s’agit bien d’une angine bactérienne à streptocoque. Cinq paramètres aident le pharmacien à suspecter la présence d’une bactérie donc la nécessité du test :

  • L’absence de toux,
  • La présence de ganglions,
  • Une fièvre supérieure à 38°C,
  • Une augmentation du volume des amygdales,
  • L’âge (au-delà de 45 ans, diminution de la probabilité d'une angine bactérienne).

En pratique

Le test a lieu dans un espace de confidentialité dédié dans la pharmacie. A l’aide d’un écouvillon, le pharmacien prélève des sécrétions sur les amygdales. 5 à 10 minutes plus tard le résultat est disponible. Sa fiabilité est d’environ 90%, ce qui signifie qu’il peut y avoir des faux positifs (le test indique une angine bactérienne de manière erronée) ou des faux négatifs (il indique une angine virale alors qu’elle est bactérienne). Le test coûte 6 à 10€ (non pris en charge par la sécurité sociale).

Le conseil du pharmacien
Au-delà d’une semaine, en cas d’aggravation des symptômes ou de leur persistance, il faut consulter son médecin.

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil