La crise d’asthme, quelles causes ?

En cas d’asthme, les bronches deviennent hypersensibles et trop réactives. Elles réagissent au moindre facteur déclenchant spécifique à chacun, les causes pouvant être associées : réactions allergiques (on parle alors d'asthme allergique), asthme survenant au cours d'un effort (asthme d'effort), les infections respiratoires, les irritants (pollution de l’air, tabac…). Parfois, l’asthme survient sans facteur identifié associé (asthme intrinsèque).

L’asthme : une inflammation des bronches

L’asthme est une maladie chronique qui traduit une inflammation des bronches. Celle-ci est responsable de divers phénomènes au niveau des voies respiratoires : une contraction des muscles bronchiques puis un œdème et la sécrétion de mucus à l’origine d’une obstruction bronchique. Vous respirez moins bien, vous ressentez une oppression avec des sifflements dans la poitrine. Cela est dû au rétrécissement de la paroi des bronches chargées de conduire l’air dans les poumons et de le rejeter à l’extérieur.
Les crises se succèdent le plus souvent, entrecoupées de périodes d’accalmie sans gêne, la respiration est normale, il n’y a pas de toux intempestive.

Mais parfois, l’inflammation devient permanente, la muqueuse qui tapisse les bronches produit en permanence un mucus visqueux qui gêne la circulation de l’air, entraînant une gêne continue et une toux répétée, même entre les crises. A terme, il y a risque d’insuffisance respiratoire, voilà pourquoi il est important de suivre le traitement le plus adapté à votre état.

Le bon traitement, au bon moment 

Le traitement de la crise

C’est un bronchodilatateur : il va dilater les muscles qui provoquent le resserrement des bronches mais ne sera pas actif sur l’inflammation des bronches elles-mêmes.

L’inhalation doit être faite une seule fois. Vous pouvez renouveler l’opération sans dépasser trois fois d’affilée, en prenant soin d’attendre 30 secondes entre chaque inhalation. L’effet soulageant vient en quelques minutes. Le plus souvent, pris rapidement, la situation s’améliore.

Pour être le plus efficace possible, agissez dès les premiers symptômes :

  • toux persistante,
  • oppression thoracique,
  • difficulté à expirer l’ai contenu dans les poumons,
  • sensation d’essoufflement inhabituel,
  • sifflements dans la poitrine…

Il existe plusieurs formes d’inhalateur de crise (ou inhalateur de secours), c’est un avantage, chacun trouvera celui qui lui convient le mieux.

Pour bien comprendre son fonctionnement, parlez-en à votre pharmacien. Il n’est jamais ridicule de poser des questions.

D’une manière générale, respirez normalement, puis soufflez l’air au maximum pour vider vos poumons. C’est seulement là qu’il faut introduire votre inhalateur dans la bouche, déclencher le système et en même temps inspirer à fond le plus rapidement possible. Ensuite, fermez la bouche et comptez jusqu’à dix si vous pouvez. Cette méthode permet au produit d’aller directement dans les bronches sans rester sur la langue, le nez ou la gorge où il n’aurait aucune efficacité.

Le traitement de fond

Il repose le plus souvent sur des corticoïdes inhalés à doses faibles à modérées, actifs au bout de six à huit heures. Vous devrez également agir sur votre environnement. Une majorité d’asthme étant d’origine allergique, limitez au maximum les facteurs déclenchants connus : acariens, pollens, poils d’animaux, moisissures…

Le traitement de fond se prend également par inhalation, une à deux fois par jour, tous les jours, même si vous vous sentez bien.

Au bout de plusieurs semaines ou plusieurs mois, si vous vous sentez parfaitement équilibré, diminuez les doses de traitement de fond en en parlant à votre médecin.

L’info du pharmacien
Au-delà de trois inhalations de traitement de secours par semaine, si l’amélioration est courte et que vous ressentez le besoin de prendre de plus en plus de bouffées, consultez votre médecin, il faudra sans doute passer à un traitement de fond.

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil