Pourquoi les dents se déchaussent-elles ?

Chaque jour, après chaque repas, se dépose sur les dents un enduit blanchâtre composé de bactéries, la fameuse plaque dentaire.

Invisible au départ, elle s’épaissit au fil de la journée. Les bactéries fonctionnent à plein régime transformant les sucres des débris alimentaires en acides, c’est « l’attaque acide ». Si la plaque n’est pas éliminée régulièrement, elle finit par durcir formant ce que l’on appelle le tartre. Ce dernier favorise les caries dentaires, l’inflammation et le saignement des gencives : la gingivite.

Si celle-ci n’est pas traitée à son tour, la gencive se décolle progressivement des dents. La poche parodontale, entre la dent et la gencive, est envahie par les bactéries, elle se creuse, entraînant une inflammation progressive appelée parodontite. Le système de soutien des dents est peu à peu détruit, l’os s’abîme et s’érode, la racine apparaît, c’est le déchaussement.

Si à ce nouveau stade rien n’est entrepris, la destruction osseuse et gingivale se poursuit, la dent tombe. Le risque est accrû par le tabac et la durée du tabagisme.…

Avec le déchaussement, le risque de propagation des infections…

  • Les maladies gingivales peuvent provoquer des infections respiratoires ou les aggraver, par migration des bactéries vers les poumons.
  • La négligence des problèmes dentaires augmente le risque d’infection au niveau des valves cardiaques et de l’endocarde (enveloppe du cœur) en particulier si ces organes sont déjà atteints, par une maladie congénitale par exemple.
  • Les femmes enceintes souffrant de parodontite avancée sont plus à risque d’un accouchement prématuré.

En réalité, toutes les infections d’origine bucco-dentaire (caries non traitées, dents abîmées, gencives altérées, parodontite) sont susceptibles de faciliter la dissémination de germes pathogènes vers les organes comme le cœur, les poumons, les reins, les yeux, les articulations, les os…

Les microbes peuvent alors non seulement provoquer des maladies au niveau de ces organes, mais aussi aggraver celles qui existent déjà.

Les 3 piliers de la prévention

  • Se laver les dents (ou les prothèses dentaires) deux fois par jour pendant 2 minutes, on  éliminera la plaque dentaire. 
  • Utiliser du fil dentaire ou des brossettes interdentaires qui permettent de déloger les bactéries et résidus alimentaires dans des endroits inaccessibles car  même la plus performante des brosses n’élimine que 50% de la plaque ! En réalisant ce complément de brossage, la plaque sera alors éliminée à 70%.
  • Réaliser impérativement une visite annuelle chez le dentiste (voire deux ou trois visites pour les fumeurs) constitue un troisième moyen de défense. Ce spécialiste complètera efficacement et parfaitement l’élimination du tartre à l’aide d’un détartrage mécanique (grattage) ou d’un appareil à ultrasons. La prévention est tout aussi importante chez les plus jeunes ainsi que chez les ados surtout s’ils sont fumeurs.

Si on stoppe le mal à la racine, les dents ne se déchausseront pas !

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil