Diabète : une maladie en progression

En France, le diabète touche 2,7 millions de personnes dont 500 000 traitées par des piqûres d’insuline. 500 000 à 600.000 personnes sont des diabétiques sans le savoir.
La courbe du diabète suit celle de l’obésité, on voit désormais des hommes ou femmes de trente ans concernés par une maladie qui touchait autrefois les quinquagénaires.

Les facteurs de risque comme le tabac, l’hypertension artérielle, l’excès de graisses dans le sang ne sont pas directement en cause mais aggravent nettement le risque cardiovasculaire lié au diabète.

Le diabète, quelle définition ?

Il existe en fait plusieurs formes de diabète :

  • de type 1, habituellement diagnostiqué chez les enfants et les adultes jeunes,
  • de type 2, appelé aussi diabète non insulino-dépendant ou diabète de la maturité, il représente 90% des diabètes
  • le diabète gestationnel survient souvent le dernier trimestre de la grossesse chez la femme enceinte. Il s’accompagne de complications chez la mère ou l’enfant (fausse couche, césarienne, hypertension, obésité de l’enfant avec risque de diabète à plus ou moins long terme).

Le point commun à tous ces diabètes : un excès de sucre (glucose) dans le sang.

Comment fait-on le diagnostic ?

Le diabète est mis en évidence par une simple prise de sang (la glycémie). Lorsque celle-ci est supérieure ou égale à 1,26g/l à jeun vérifiée à deux reprises, le diagnostic est posé. Le dosage de l’hémoglobine glyquée complète l’évaluation.

 Aucun signe visible précoce ne permet de suspecter l'apparition du diabète. Lorsque le diagnostic est établi, souvent au cours d’une consultation de routine, le mal évolue en moyenne depuis 7 ans déjà et les complications sont là.

Quel rôle joue l’insuline ?

Alors que chez le diabétique de type 1, l’insuline est très peu produite ou pas du tout, cette hormone est présente chez le diabétique de type 2 mais n’effectue plus sa tâche, soit parce qu’elle est sécrétée en quantité insuffisante, soit parce que les cellules cibles du tissus adipeux, du foie et des muscles sont moins sensibles à elle, on parle d’insulino-résistance.

D’où viennent les complications ?

Face à l’excès de sucre dans le sang (hyperglycémie chronique) l’organisme réagit en l’éliminant par les urines, ce qui se traduit par des envies fréquentes d’uriner et le besoin de boire pour se réhydrater. Comme ce sucre diffuse à travers tous les vaisseaux, il rend le sang plus épais donc plus coagulable avec des risques pour le cœur notamment ; il « encrasse » dans la foulée les vaisseaux et diminue leur souplesse. Il accélère la formation des dépôts de cholestérol dans les parois artérielles ; il altère les capillaires minuscules, notamment ceux qui irriguent la rétine (risque de cécité) ou les reins (risque d’insuffisance rénale). L’hyperglycémie entraîne une altération des nerfs (neuropathie) avec une perte de sensibilité, souvent repérée par des lésions aux pieds.

Activité physique et nutrition adaptée pour éviter les complications 

Avant tout traitement du diabète de type 2, deux mesures simples sont essentielles : la perte de poids grâce à une meilleure diététique prônée par votre médecin et la pratique d’une activité physique régulière. Tous les jours, marchez de manière soutenue pendant 45 à 60 minutes, ce qui présente un double intérêt : améliorer à coup sûr la glycémie et aider à l'amaigrissement. L’autosurveillance glycémique (à l’aide d’un lecteur de glycémie) vous permet de mesurer l’influence de votre hygiène de vie sur votre glycémie. Ces mesures suffisent pendant des années si vous les appliquez sérieusement. Cependant, si au bout de trois à six mois, elles ne donnent pas les résultats escomptés, votre médecin traitant envisagera alors un traitement par des médicaments (antidiabétiques oraux, insuline…).

Mieux gérer (ou éviter) les complications
grâce à Sophia 

L’assurance maladie offre un service d’accompagnement SOPHIA, avec suivi personnalisé et gratuit aux diabétiques. Renseignements sur www.ameli-sophia.fr

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil