Quand parle-t-on de fièvre ?

La température normale s’élève à 37°, voire 37°5 et même jusqu’à 37°8, les avis divergent. Au-delà de cette fourchette, l’élévation de la température corporelle est considérée comme de la fièvre. Certaines personnes peuvent avoir naturellement une température plus élevée (ou moins élevée) de quelques dixièmes de degré sans que cela porte à conséquence.

Comment prendre la température ?

Vous connaissez le bon vieux thermomètre à introduire dans le rectum, classique mais aussi très fiable ; le thermomètre sous le bras ou sous la langue est la solution de facilité, en ce cas, il vous faudra ajouter 0,5° de plus pour obtenir la température exacte ; le thermomètre tympanique s’avère fiable si la mesure est répétée plusieurs fois de suite ; le thermomètre frontal n’indique qu’une valeur approximative.

Que faire en cas de température élevée ?

Si vous ne frissonnez pas, mieux vaut vous découvrir et éviter les épaisseurs pour ne pas augmenter votre température interne. Buvez au maximum afin de compenser les pertes d’eau dues à la transpiration. Respectez autant que possible la fièvre jusqu’à 38°5, au-delà, utilisez des médicaments anti-fièvre (ou antipyrétiques) en respectant attentivement les dosages conseillés. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien, surtout pour les formes pédiatriques (les dosages sont fonction du poids de l’enfant).

  • Pour l’ibuprofène : un à deux comprimés de 200 mg toutes les 4 à 6 heures chez l'adulte. Maximum 6 comprimés par jour.
  • Pour le paracétamol : un à deux comprimés (ou sachets) de 500 mg par prise chez l’adulte. Maximum 6 prises par 24 heures.

Oubliez les antibiotiques dans votre armoire à pharmacie, c’est une prescription strictement médicale.

Quand appeler le médecin ?

Si la fièvre est isolée et sans autre signe, utilisez les médicaments classiques contre la fièvre et surveillez pendant 48 heures. Appelez le médecin :

  • Si un autre signe apparaît (ganglions, frissons, mal de gorge…) et que ni la fièvre ni le symptôme ne disparaissent dans les 24 heures.
  • Si la fièvre grimpe rapidement (surtout chez l’enfant ou la personne âgée (risque de déshydratation).
  • Si la fièvre traîne plusieurs jours de suite entre 37° et 38° et devient récurrente ou survient systématiquement en fin de journée.

Si la fièvre s’accompagne de 2 autres signes, consultez dans la journée. Certains symptômes doivent alerter : vomissement et mal de tête (évocateurs d’une méningite) ; frissons et tremblements (crainte d’une septicémie).

 

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil