Suite à une étude publiée en 2004, les sels d’aluminium utilisés pour leur effet antisudoral puissant sont suspectés d’être cancérigènes. Ces sels agissent en réduisant le diamètre des pores de la peau, diminuant ainsi le flux de transpiration.

Que dit l’AFSSAPS ?

L’Agence Française de Sécurité Sanitaire de Produits de Santé a publié un rapport sur  «l’évaluation du risque lié à l’utilisation de l’aluminium dans les produits cosmétiques».

Concernant les produits cosmétiques contenant des sels d’aluminium, l’AFSSAPS recommande

  • De limiter la teneur en aluminium à 0,6 % (soit un peu moins de 3 % de sels d’aluminium).
  • De ne pas appliquer de produits cosmétiques contenants des sels d’aluminium sur une peau lésée ou irritée et que ces recommandations soient notifiées sur les emballages.

Notons que ce rapport ne conclue pas un « lien de causalité » entre applications d’anti-transpirants et autres déodorants contenant de l’aluminium et cancer du sein, notamment ceux de la région du « quadrant supéro latéral » qui jouxte la zone d’application des déodorants. On peut y lire cependant que des études complémentaires seraient nécessaires.

Ajoutons pour être complets, que l’Université de Genève a réalisé une étude « in vitro » exposant directement des cellules mammaires à des sels d’aluminium. Les cellules se « cancérisent » effectivement, mais les scientifiques ne peuvent pas en tirer de conclusions quant aux conséquences de l’utilisation de produits cosmétiques contenants des sels d’aluminium.

                                                                

Existe-t-il des alternatives ? Existe-t-il des déodorants plus naturels ?

OUI… tous les déodorants labélisés BIO sont exempts de sels d’aluminium.

De nombreuses marques ont maintenant développé des déos naturels :

  • sans paraben
  • sans chlorhydrate d’aluminium
  • sans phénoxyéthanol…

On trouve par ailleurs des produits enrichis en kaolin, en talc pour améliorer l’absorption.

 

Notre conseil

« Prudence est mère de sureté ! »

  • Si vous avez un antécédent de cancer du sein personnel ou familial, privilégiez les produits sans chlorhydrate d’aluminium.
  • Si vous utilisez un produit cosmétique qui contient du chlorhydrate d’aluminium :
    •       N’appliquez pas ce produit après une épilation ou un rasage.
    •       N’appliquez pas ce produit sur une coupure ou une égratignure.
  • Quoi qu’il en soit contrôlez la composition de vos produits avant de les acheter et n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.
PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil