Le vaccin contre la grippe, pourquoi ?

La grippe n’est pas un petit « bobo de l’hiver », elle cloue au lit pendant plusieurs jours avec de la fièvre et des frissons.

Elle épuise l’organisme pendant et après, et chez les personnes fragilisées, elle peut entraîner des complications graves comme une pneumonie ou une aggravation de maladies existantes comme le diabète ou certaines maladies respiratoires…

Le vaccin contre la grippe est un traitement préventif destiné à éviter de contracter cette infection respiratoire aiguë et ses complications.

Le vaccin disponible en pharmacie contient les antigènes des trois virus grippaux les plus susceptibles de circuler cette saison.

Le vaccin contre la grippe, pour qui ?

Selon le Haut Conseil de la santé publique (HCSP)  la vaccination contre la grippe saisonnière est  recommandée pour :

  • les personnes de 65 ans et plus,
  • les personnes atteintes de certaines maladies chroniques,
  • les femmes enceintes quel que soit le stade de grossesse,
  • les personnes souffrant d'obésité.

Pour ces personnes, le vaccin est gratuit,  soit grâce à la prise en charge reçue directement  domicile soit par le biais d’une prescription d’un médecin généraliste ou d’une sage-femme.

Note que, pour les nourrissons de moins de 6 mois et leur entourage la prévention est également fortement recommandée.

Pour les adultes une injection unique d’une dose de vaccin suffit à immuniser pour la saison hivernale. Pour les jeunes enfants, deux injections à un mois d’écart avec des doses variables selon l’âge de l’enfant peuvent s’avérer nécessaires.

Le vaccin contre la grippe, quand ?

Idéalement, faites-vous vacciner dès le mois d’octobre, au plus tard avant le début de l’épidémie  en général en décembre, la protection sera effective quinze jours après. Comme le vaccin évolue chaque année, il faut le renouveler tous les ans.

Et la polémique ?

Quid des sels d’aluminium ? Ces composants sont des adjuvants classiquement retrouvés dans les vaccins et qui créent le débat.  Les trois vaccins contre la grippe commercialisés en France : Influvac®, Vaxigrip®, Immugrip® n’en contiennent pas.

« Je me suis fait vacciner contre la grippe et je suis quand même tombé malade l’hiver dernier ! ».

C’est possible ! Non pas parce que le vaccin contre la grippe est inefficace mais parce qu’il ne protège QUE du virus de la VRAIE grippe ! Pas des bronchites, angines sinusites, rhumes et autres misères hivernales…

Le seul bémol : l’efficacité du vaccin peut parfois être amoindrie en cas de mutation du virus en cours d’épidémie mais c’est loin d’être le cas le plus fréquent.

La vaccination ou le risque de complications ?

Contre la grippe faites-vous vacciner !

PHARM-UPP Notre métier, pharmacien Notre ambition, être le partenaire dédié à votre santé
accueil, écoute, conseil